Oser aimer à nouveau

Premières amoursLorsque notre toute première histoire d’amour se manifesta, nous y avons tous crû à 100 %. La passion ardente s’est mélangée au désir brûlant et à l’envie de s’engager pour de bon avec celui ou celle qui faisait battre notre cœur. Pour une raison ou une autre, cette histoire s’est terminée – dans le compromis ou la tragédie – et alors nous avons cessé d’aimer. Peut-être avons-nous cessé d’aimer sans limite mais notre cœur brisé n’a pas pour autant complètement arrêté de fonctionner : il s’est mis en veille, croyant que cette histoire serait unique. Certes, personne n’oubliera jamais le premier baiser, les premiers émois, le premier contact d’une peau étrangère et la chaleur d’un corps blotti contre le sien. Vient ensuite la difficile période où chaque individu se doit d’être fort, de croire à nouveau à une nouvelle relation qui ne sera, ni ne pourra être identique à la première, bien entendu, mais qui réservera son lot de surprises – bonnes ou mauvaises. Même si l’amour s’est enfuit, il ne demande qu’à revenir sous une autre apparence, peint avec d’autres couleurs. Sans oublier l’amour d’une mère, d’un frère, d’une nièce, d’un parent éloigné ou même tout simplement d’un ami. Néanmoins comment retrouver confiance après s’être retrouvé les deux genoux à terre et après avoir versé tant de larmes, dans l’obscurité des nuits solitaires qui ont accompagné cette rupture ? Comment redéfinir l’amour convenablement sans « lui », sans « elle« , sans cette personne qui signifiait tout à nos yeux ?

Première rupture amoureuse
Et le temps passant, nous avons essayé de cicatriser nos plaies béantes, d’abord seul, puis de rencontrer d’autres personnes, d’aimer à nouveau, pour essayer de retrouver un peu de ses moments d’or laissés derrière nous, mais nous ne les avons jamais véritablement retrouvés. Qui a eu raison ? Qui a eu tort ? Quels choix aurions-nous dû faire ? Peu importe les multiples questions qui inondent notre esprit, nous n’y trouverons jamais de réponses concrètes même si nous avons persisté à croire, à tort, que ce même amour aurait pû se manifester pour une autre personne, nous avons tout simplement crû en ce sentiment universel et humain : l’amour. Il a fallu prendre conscience qu’il était impossible de revenir en arrière, mais nous avons appris, non pas de nos erreurs, mais de par nos expériences passées. Pour certaines personnes, cette période de « deuil » nécessite un long travail sur soi pour regagner confiance et retrouver la force d’y croire encore. Y a-t-il vraiment besoin de réfléchir à des quelconques conséquences lorsqu’un garçon croise notre route, que son apparence et son esprit nous plaisent et que nous apprécions les moments passés en sa compagnie ? Prenons-lui la main, profitons de ces instants de bonheur que la vie a placés sur notre chemin. Partageons, rions, parlons, embrassons, faisons l’amour, sortons, dormons et arrêtons de réfléchir ; seul un constat s’impose, ensemble le monde est plus agréable, la vie retrouve quelques notes sucrées et le contact soyeux de deux peaux redonne du baume à un cœur.

Couple gay blond amoureux
Quelques articles présents ici et là prouvent à quel point j’ai moi aussi connu cette passion incommensurable pour un homme, celui que je pensais être indispensable à ma vie. Le temps en a décidé autrement mais il restera à jamais dans une partie de mon cœur. Rien ne viendra effacer les moments merveilleux que j’ai passés avec lui et je ne cache pas qu’il m’arrive de penser à lui, calmement. J’aurais voulu lui offrir le meilleur de tout mon être mais pour certaines raisons que je ne développerais pas ici, le destin et les sentiments en ont décidé autrement. Les mois passants, j’ai fini par rencontrer un garçon en revenant de Suède. Hésitant mais tendre, réservé mais chaleureux, je me suis attaché à lui. Même si je ne retrouve pas cette sensation d’amour des premiers jours, je passe de tendres moments en sa compagnie et le temps qui s’écoule à ses côtés est rempli d’affection. Oui, j’ai beaucoup souffert de ma première histoire d’amour. Mais en y ayant pensé à plusieurs reprises, il serait erroné de dire que l’on aime moins dans les relations qui ont suivi notre première fois : on aime différemment, d’une manière beaucoup plus sereine et réfléchie. Les désillusions et les mauvais coups nous ont endurci et ont enrobé notre cœur d’une carapace mais tout compte fait, si quelque chose de nouveau se présentait à toi, prendrais-tu le risque d’apprendre à ré-ouvrir ton cœur ? Personne ne pourra savoir si cette histoire serait un succès ou un échec. Prends-lui la main et fais le bout de chemin que la vie voudra vous accorder ensemble, frémis comme aux premiers instants où tes lèvres ont touché les siennes et rapprochez vos corps dans cette danse infinie qu’est l’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.