Larmes d’un filleul

Larme & CilsIl existe des nuits où le temps semble paraître une éternité. Des longues nuits où toutes nos pensées convergent vers un être que l’on a aimé, que l’on aime et que l’on aimera toujours. Des nuits interminables où l’on réalise combien la vie est courte et fragile. Surtout quand elle ne tient plus qu’à quelques heures, quelques jours tout au plus. Je viens d’en faire à nouveau la douloureuse expérience. Il est surtout difficile de réaliser qu’un homme qui a toujours veillé à entretenir une forme physique extraordinaire, même à plus de 70 ans, puisse être terrassé si rapidement par la maladie. Ce mal qui réussit à venir à bout d’une vie en l’espace de trois mois à peine est celui que l’on appelle le cancer. Trois mois où il a fallu lutter, subir des traitements et des examens lourds qui n’ont finalement rien donné. Des semaines où tes proches et tes amis pensent à toi, même s’il est parfois difficile de ne pas avoir la force morale de venir à tes côtés. Quand arrive …

Amour et chagrin éternels

Chemin & feuilles d'automneIl est des évènements qui surviennent bien souvent aux mêmes périodes. Lorsque le printemps et l’automne pointent le bout de leur nez ; lorsque les bourgeons gorgés de sève éclosent et quelques mois plus tard lorsque les feuilles roussies par le soleil de toute la chaleur estivale, finissent par se détacher des arbres. L’être humain peut se préparer dignement à la perte d’un de ses proches quand les diagnostics médicaux et les avis familiaux se rejoignent. Pourtant, quand ce moment fatidique arrive, il est difficile d’accepter la dure réalité qui se heurte à notre quotidien par une fraîche soirée dominicale d’un 19 septembre. Pourquoi la vie est-elle faite de moments si heureux mais d’instants aussi difficiles à surmonter ? On essaye alors de trouver tant bien que mal un coupable, quelqu’un de responsable, tout en se demandant : Pourquoi maintenant ? Pourquoi cette personne ? Aucune réponse ne peut pourtant être apportée à ces questions. Les croyances religieuses apporteront sans doute un peu de réconfort aux personnes endeuillées. Les athées se trouveront face un afflux …

La naissance d’une petite princesse

Main d'un bébéAprès des semaines et des mois de questionnement continu et de paris lancés – non pas sur qui sera le prochain président de la République française – mais sur le sexe du futur bébé de ma belle-sœur, la réponse est arrivée le 17 décembre autour de midi. L’heureux écrivain en herbe de ce site est donc désormais tonton d’une deuxième nièce. Eléonor est née tranquillement, affichant des performances exceptionnelles de 4,05 kilogrammes pour 50 centimètres qui font d’elle une charmante petite fille. Ainsi se profile déjà le gentil tonton gay qui va s’amuser à jouer aux Barbie et à raconter les belles histoires de princesses à ses deux petites nièces. Après tout, je n’ai jamais senti que j’aimerais avoir des enfants alors autant profiter de deux nièces toujours prêtes à me sauter dessus et à faire des bêtises sur les conseils avisés de l’honorable tonton. Peut-être est-ce dû à ma relative « jeunesse » mais je ne me sens pas de taille à élever un ou plusieurs enfants. Premièrement, il y a une vision égoïste …

Un sentiment de culpabilité

Gay couple on beachParfois il suffit d’une soirée calme pour se relaxer, laisser le temps s’écouler doucement, et réfléchir à la vie, parfois un peu trop même. Chemin faisant, je repense à moi, à ce que je suis. Un jour viendra où maman et papa devront affronter la réalité, leur fils adoré n’aura pas la vie rêvée qu’ils avaient imaginé pour lui. Le sentiment de culpabilité s’installe : qu’ont-ils bien pu faire pour mériter ça ? Là où ils ont toujours veillé sur moi, m’ont toujours offert ce que je voulais, je les décevrai forcément, d’une certaine manière. Alors j’aurais envie de leur dire par avance « Pardon » ; pardon pour briser les espérances de descendance ; pardon pour causer tant de questions ; pardon pour devoir dire à leurs amis « mon fils et son copain » et tant d’autres gênes que la révélation créera. A quoi ressemblera un Noël où je resterai quand même à part, à infliger ma différence aux invités, à la famille proche ou encore à mes nièces ? Tout parent se …