La naissance d’une petite princesse

Main d'un bébéAprès des semaines et des mois de questionnement continu et de paris lancés – non pas sur qui sera le prochain président de la République française – mais sur le sexe du futur bébé de ma belle-sœur, la réponse est arrivée le 17 décembre autour de midi. L’heureux écrivain en herbe de ce site est donc désormais tonton d’une deuxième nièce. Eléonor est née tranquillement, affichant des performances exceptionnelles de 4,05 kilogrammes pour 50 centimètres qui font d’elle une charmante petite fille. Ainsi se profile déjà le gentil tonton gay qui va s’amuser à jouer aux Barbie et à raconter les belles histoires de princesses à ses deux petites nièces. Après tout, je n’ai jamais senti que j’aimerais avoir des enfants alors autant profiter de deux nièces toujours prêtes à me sauter dessus et à faire des bêtises sur les conseils avisés de l’honorable tonton. Peut-être est-ce dû à ma relative « jeunesse » mais je ne me sens pas de taille à élever un ou plusieurs enfants. Premièrement, il y a une vision égoïste …

Un sentiment de culpabilité

Gay couple on beachParfois il suffit d’une soirée calme pour se relaxer, laisser le temps s’écouler doucement, et réfléchir à la vie, parfois un peu trop même. Chemin faisant, je repense à moi, à ce que je suis. Un jour viendra où maman et papa devront affronter la réalité, leur fils adoré n’aura pas la vie rêvée qu’ils avaient imaginé pour lui. Le sentiment de culpabilité s’installe : qu’ont-ils bien pu faire pour mériter ça ? Là où ils ont toujours veillé sur moi, m’ont toujours offert ce que je voulais, je les décevrai forcément, d’une certaine manière. Alors j’aurais envie de leur dire par avance « Pardon » ; pardon pour briser les espérances de descendance ; pardon pour causer tant de questions ; pardon pour devoir dire à leurs amis « mon fils et son copain » et tant d’autres gênes que la révélation créera. A quoi ressemblera un Noël où je resterai quand même à part, à infliger ma différence aux invités, à la famille proche ou encore à mes nièces ? Tout parent se …